La tragédie - Français - Première L

La tragédie - Français - Première L

Nous mettons gratuitement à votre disposition cette fiche de français sur la tragédie rédigée par notre professeur de français et destinée aux élèves de première L

Ce document met en avant trois axes importants sur le thème de la tragédie. Vous vous intéresserez dans un premier temps à la tragédie antique avant d'aborder la tragédie classique avec l'imitation des anciens, les principes essentiels et les fonctions de la tragédie. Enfin dans un troisième temps, vous étudierez l'évolution historique de la tragédie

Téléchargez gratuitement ce cours de français sur la tragédie.

La tragédie - Français - Première L

Le contenu du document

 

LA TRAGEDIE ANTIQUE

Dans l’Antiquité, les tragédies étaient liées au culte du dieu Dionysos. A l’origine, un choeur célébrait le dieu en évoluant autour de son autel. Puis la présence d’acteurs permit les dialogues. Le premier à les introduire fut Eschyle (Vème siècle avant J.-C.) ; Sophocle, puis Euripide augmentèrent leur importance, diversifiant les sujets, en faisant de l’homme un héros. Les représentations tragiques sont de véritables cérémonies religieuses.

LA TRAGEDIE CLASSIQUE

La tragédie classique, codifiée, apparaît dès les années 1630 avec Corneille. Par la suite, ce dernier cède la place à Jean Racine qui devient le principal représentant du genre sous le règne de Louis XIV.

Pierre Corneille

Connu pour l’écriture de nombreuses pièces, notamment Le Cid, qui lui vaudra la gloire en 1637.

Corneille - tragédie - français - première L

Corneille : 1606 – 1684

L’imitation des Anciens

Au XVIIème siècle, la tragédie s’inspire de la tragédie antique et emprunte la plupart de ses sujets tragiques à l’histoire grecque ou romaine.

On renoue également avec les grands thèmes tragiques de la révolte (Horace), de l’opposition à des forces adverses (Andromaque, Bérénice), de la fatalité (Phèdre).

La tragédie conserve aussi de l’Antiquité son caractère cérémonial : une action simple et noble et une langue poétique.

 

► Plus de cours de Première L : Retrouvez tous les cours de Français

 

Les principes essentiels

La tragédie est un genre noble, strictement codifié par les Doctes à la suite de la querelle du Cid. Elle doit répondre à plusieurs impératifs :

 

  • Etre écrite en vers et en langue soutenue.
  • Comporter cinq actes (l’Acte I est celui de l’exposition, les trois suivants font progresser l’action dramatique jusqu’à la catastrophe, le dernier contient le dénouement).
  • Se terminer par un dénouement malheureux, la mort.
  • Les héros tragiques sont des personnages historiques ou mythologiques, d’un statut social élevé (héros légendaires, princes, rois).
  • L’action doit se situer à une époque passée (la mythologie, l’Antiquité, l’époque biblique).
  • La tragédie se caractérise par le choix de sujets nobles, empruntés à l’histoire antique ou à la Bible.
  • Les intrigues mêlent souvent l’amour et la raison, mettant un personnage face à un choix impossible : un dilemme. Dans le déroulement de l’intrigue, on remarque la récurrence du thème de la mort.
  • La tragédie obéit strictement à la règle des trois unités :

 

- l’unité de temps : l’action est concentrée sur une durée de 24 heures au plus ;

- l’unité de lieu : l’intrigue se déroule d’un bout à l’autre dans le même lieu ;

- l’unité d’action : l’action est composée d’une seule intrigue. 

 

Ces unités donnent à la tragédie classique une grande intensité dramatique. Mais cette intensité passe par les ressources du dialogue essentiellement. En effet, la violence ne doit pas être montrée. Les scènes de combats ou de meurtres font l’objet de récits.

 

  • La tragédie doit respecter la règle de bienséance qui interdit la représentation de scènes violentes (mort, évènements sanglants).
  • La tragédie repose sur la règle de vraisemblance qui exige que la pièce soit crédible et qui doit donner au spectateur l’illusion de vivre la scène comme une réalité.

 

Les fonctions de la tragédie

La catharsis

Selon le philosophe grec Aristote (IV siècle avant J.-C.) la tragédie doit inspirer la terreur et la pitié. Son but est la catharsis, c’est-à-dire la purgation des passions. Le spectacle des malheurs du héros conduit le spectateur, par la terreur et la pitié, à se libérer de ses propres passions. Il s’agit d’une fonction initiatique et purificatrice.

L’admiration

A ces émotions fortes, Corneille ajoute l’admiration. Le héros cornélien, en effet, a une fonction de modèle. Avec Racine, la tragédie exprime une vision plus pessimiste de la condition humaine, où le personnage est victime de lui-même, de ses propres pulsions, autant que du destin.

La différence avec Corneille se révèle particulièrement au cours du conflit tragique. Ce moment de crise est l’occasion pour le héros cornélien d’affronter le destin dans un face à face héroïque. Le personnage racinien au contraire, assiste à la défaite de sa volonté. La fonction primordiale de la tragédie devient alors l’émotion.

Jean Racine

La plus grande voix tragique du XVIIème siècle avec Corneille.

Il connait la gloire avec Andromaque puis avec Phèdre.

Racine - tragédie - Français - première L

Racine : 1639 – 1699

L’EVOLUTION HISTORIQUE DE LA TRAGEDIE

Au XVIIIème siècle, Voltaire, par admiration pour Racine, écrit encore de nombreuses tragédies.

Au XIXème siècle, les Romantiques rejettent les règles classiques jugées contraires à la vraisemblance. Victor Hugo les ridiculise dans la célèbre préface de Cromwell.

La tragédie n’existe plus en tant que telle au XXème siècle, mais le tragique demeure et le théâtre reste son mode d’expression privilégié.

Les thèmes développés rattachent ce tragique moderne aux tragédies antiques : la liberté, la révolte, la solitude humaine.

Certaines écritures s’inspirent directement des mythes antiques et donnent une interprétation moderne des tragédies grecques.

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac L le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Chaque semaine recevez des conseils de révisions de la part de votre
coach bac !

Recevoir

Nos infos récentes du Bac L

Communauté au top !

Révise ton BAC
Contenus en illimité

Inscription gratuite

Accès gratuit pour préparer le bac !

Vous devez être membre de digiSchool bac L

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?