Présentation du programme d'Italien - Italien - Terminale L

Présentation du programme d'Italien - Italien - Terminale L

DigiSchool Bac L met à votre disposition un cours d'Italien sur le programme de l'année de Terminale L en italien. Ce cours d'italien de niveau terminale L est rédigé par notre professeur.

Vous étudierez dans cette fiche le déroulement du programme des cours d'italien pour le cycle de terminale.

N'hésitez pas à télécharger gratuitement ci-dessous ce cours d'italien sur le programme d'italien de Bac L qui est inscrit dans le thème pour les terminales L.

Présentation du programme d'Italien - Italien - Terminale L

Le contenu du document


I. Présentation

Cette fiche te donne un aperçu du programme d'italien du cycle terminal (Première et Terminale).

Elle te présente les compétences travaillées ainsi que les thèmes culturels abordés.

Un point est fait aussi sur le niveau demandé à la fin du cycle et sur les différentes épreuves au bac, selon la série S, L, ES ou STMG, ou selon que tu aies choisi LV1, LV2 ou LV3. Sache que ces compétences et ces thèmes sont communs à toutes les langues : c'est ton professeur qui décide quels thèmes traiter en priorité, selon le profil de la classe, le projet de l'équipe de langues et aussi ses goûts personnels.

II. Les compétences

Tes professeurs de langues aujourd'hui travaillent dans une approche dite « communicative », c'est à dire que, grâce à des exercices complexes (où grammaire, lexique et communication se mélangent), tu vas approfondir :

  • La compréhension de l'oral
  • La compréhension de l'écrit
  • L'expression orale en continu (par exemple un exposé, une présentation de documents...)
  • L'expression écrite
  • L'interaction orale (dialogues, réponses aux questionnements ...)

1. Les niveaux de langue en fin de terminale

En fin de cycle terminal (toute série confondue), tu es censé avoir acquis les niveaux suivants du Cadre Commun Européen :

a) LV1 → Niveau B2 (utilisateur indépendant – niveau avancé)

A l'oral

Tu es capable de « Comprendre l’essentiel d’une intervention longue, d’une argumentation complexe énoncée dans un langage standard », « [t'] exprimer de manière détaillée et organisée sur une gamme étendue de sujets relatifs à [t]es domaines d’intérêt ou de connaissance » et « Participer à des conversations d’une certaine longueur avec spontanéité et aisance, avec des locuteurs natifs ».

A l'écrit

Tu sais désormais « Lire avec un grand degré d’autonomie et utiliser les références convenables de manière sélective » et « Écrire des textes clairs et détaillés sur une gamme étendue de sujets relatifs à [t]on domaine d’intérêt en faisant la synthèse et l’évaluation d’informations et d’arguments empruntés à des sources diverses.

b) LV2 → Niveau B1 (utilisateur indépendant – niveau seuil)

A l'oral

Tu sais « Comprendre les points essentiels d’une intervention énoncée dans un langage clair et standard », « [t]’exprimer de manière simple sur des sujets variés » et enfin tu as appris à « Faire face à des situations variées avec une relative aisance à condition que la langue soit standard et clairement articulée ».

A l'écrit

Tu peux « Comprendre des textes essentiellement rédigés dans une langue courante » et « Rédiger un texte articulé et cohérent, sur des sujets concrets ou abstraits, relatif à des domaines qui [te] sont familiers ».

c) LV3 → Niveau A2 (utilisateur élémentaire – niveau intermédiaire)

A l'oral

Tu peux « Comprendre une intervention brève si elle est claire et simple », « Produire en termes simples des énoncés sur les gens et sur les choses » et aussi « Interagir de façon simple avec un débit adapté et des reformulations ».

A l'écrit

Tu peux « Comprendre des textes courts et simples » et « Écrire des énoncés simples et brefs ».

Pour la langue approfondie (seulement série L) :

d) LV1 - LA → Niveau C1 (utilisateur expérimenté – niveau autonome)

A l'oral

Tu es désormais capable de « Comprendre une intervention longue, même si elle est n’est pas clairement structurée et que les articulations sont implicites », « [t]’exprimer de manière détaillée et pragmatique sur des sujets complexes, en organisant [ton] propos de manière à parvenir à un effet ou une conclusion appropriée » et « Participer à des conversations sur des sujets abstraits, complexes et non familiers avec spontanéité et pertinence ».

A l'écrit

Tu es en mesure de « Comprendre dans le détail des textes longs et complexes, qu’ils se rapportent ou non à son domaine, à condition de pouvoir relire les parties difficiles » et « Écrire des textes bien structurés sur des sujets complexes, en soulignant les points pertinents les plus saillants et en confirmant un point de vue de manière élaborée par l’intégration d’arguments secondaires, de justifications et d’exemples pertinents pour parvenir à une conclusion appropriée ».

L'italien n'a (presque) plus de mystères pour toi !

2. Le programme culturel

3db6f87f-ae50-4270-b0e3-43bbaa6f995f

L'intitulé du thème qui guide le choix des documents de langues en Première et Terminale est : GESTES FONDATEURS ET MONDES EN MOUVEMENT.

Ce thème, qui peut toucher à des sujets d'histoire comme à des sujets contemporains, est structuré autour de quatre notions :

a) Mythes et héros

En italien, ça pourrait, entre autres, être : les mythes grecs et romains à travers la littérature (Dante, Primo Levi, Buzzati...) ou les arts visuels (Botticelli, Caravaggio, Mantegna...) ; il Bel Paese (le mythe de l'Italie dans la littérature, les chansons, la musique, les films...) ; les héros pour les Italiens (Garibaldi, les Partigiani, les juges anti-mafia...)

b) Espaces et échanges

Emigrations et immigrations ; influences entre cultures (les Arabes en Sicile, rapport France / Italie...) ; voyages en Italie et Italiens touristes ; le made in Italy ...

c) Lieux et formes du pouvoir

Rome capitale ; rapport politique et religion en Italie ; les interrogations sur les formes de pouvoir (Machiavelli, Dante, Nanni Moretti...) ; le monde du travail ; médias et publicité ; la Résistance ; les Années de plomb ; Art et pouvoir….

d) L'idée de progrès

Inventions et découvertes italiennes (Leonardo, Marconi...) ; l'émancipation de la femme (Aleramo, Gannini-Belotti …) ; idolâtrie du progrès (Le futurisme) contre le rejet ou le refus du progrès (Verga...) ; le miracle économique italien …

Ces notions sont très générales et tu pourrais avoir l’impression qu'un document ou un sujet proposé peut être lu sous le prisme de différentes notions... Et cela peut être vrai, en effet ! À toi de justifier tes impressions et tes propos !

Pour t'aider …

  • Un document qui traiterait du juge anti-mafia Giovanni Falcone (un documentaire, un extrait d'un livre, un film, une interview...) peut être lu selon la notion de « lieux et formes du pouvoir » si tu considères la lutte contre la mafia et les rapports état / mafia ;
  • Et en même temps, cela peut être lu selon la notion de « Mythes et héros » parce que, désormais, Giovanni Falcone est considéré par les Italiens, ainsi qu'à l'étranger, comme un héros de la lutte contre la mafia, à cause de sa vie en bunker d'abord, ainsi que les avancées que son œuvre a produit dans cette lutte et son assassinat en 1992.

III. L'épreuve au bac

Voici maintenant les différentes épreuves et leurs coefficients selon ta série :

d47a65e3-d47c-46ff-8216-df26f597abfb

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac L le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Nos infos récentes du Bac L

Communauté au top !

Vous devez être membre de digiSchool bac L

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?