Victor Hugo : Fin de vie et postérité

Victor Hugo : Fin de vie et postérité

Retrouvez la fiche de cours sur Victor Hugo "Fin de vie et postérité" sur digiSchool pour compléter vos révisions sur Hernani, au programme du Bac Littéraire sur les années scolaires 2018-2019 et 2019-2020.

Dit l'homme océan, le poète national, Victor Hugo est une figure du patrimoine français incontournable. Politicien (pair de France), dramaturge, romancier, poète, dessinateur, Victor Hugo s'est attaqué à beaucoup de domaines en faisant souvent preuve d'une modernité étonnante.

Téléchargez gratuitement votre fiche de révisions du Bac pour préparer votre épreuve de Littérature.

Victor Hugo : Fin de vie et postérité

Le contenu du document

Pour traiter de façon générale le personnage de Victor Hugo, ce cours est divisé en trois parties. La première s'attarde sur des points quelque peu extra-littéraires en définissant des éléments biographiques de l'auteur mais aussi en dépeignant le contexte politique de son époque et son engagement pour des causes sociales. La deuxième fiche s'intéresse uniquement aux œuvres de Victor Hugo alors que la troisième (voir ci-dessous) se concentre sur la fin de la vie de ce dernier (son exil, notamment) et la postérité de cette figure. Nous étudions alors les causes de l'exil de Victor Hugo et comment son œuvre a été déclinée et reprise par divers types d'art, au fil des années. Nous sommes donc amenés à parler de cinéma, musique et patrimoine français.

 

PRÉREQUIS

Connaître quelques éléments concernant la vie personnelle de Victor Hugo ainsi que ses œuvres.   

OBJECTIFS

  • Comprendre pourquoi Victor Hugo est dit poète national.
  • Posséder des pistes de ressources complémentaires à consulter afin de connaître cet auteur.

I. EXIL ET CENSURE

A. La censure

Certaines œuvres de Victor Hugo ont été plusieurs fois menacées de censure ou censurées. C’est notamment le cas de sa pièce Marion de Lorme, traitant d’une courtisane, vivant sous le règne de Louis XIII. Cette pièce de théâtre était jugée comme étant un écrit portant atteinte à l'image de la monarchie.

B. L’exil

Après le coup d’État de Napoléon III en 1851, les différents membres de l’ancien paysage politique français sont menacés par le pouvoir. Notamment, ils peuvent être bannis. En anticipant quelque peu cette peine que le nouveau pouvoir lui infligera, Victor Hugo fuit la France et se réfugie à Bruxelles ; de là il part pour l’île anglo-normande de Jersey. Ensuite, il ira sur une autre île ; celle de Guernesey. Il y a notamment écrit une lettre ouverte : Lettre ouverte aux habitants de Guernesey.

Il reste en exil une vingtaine d'années.

II. LA POSTÉRITÉ

 Victor Hugo est victime d’une congestion pulmonaire et décède en 1885, à l’âge de quatre-vingt-trois ans. Il laisse derrière lui un monument littéraire, qui va être utilisé et décliné à foison.

A. Le cinéma

 Les ouvrages Notre-Dame de Paris ainsi que Les Misérables ne cessent d’être adaptés au cinéma. Pour les adaptations de cette dernière œuvre, certains acteurs plus ou moins mythiques ou du moins célèbres ont été réquisitionnés. On pense notamment à Lino Ventura, Jean Gabin, Bourvil, Christian Clavier, John Malkovich, Gérard Depardieu, Virginie Ledoyen, Charlotte Gainsbourg, Russell Crow, Hugh Jackman, etc. D’autres œuvres comme Ruy Blas et L’Homme qui rit ont aussi été reprises par le grand écran.

B. La musique

Certaines œuvres d’opéra ont été inspirées de celles de Victor Hugo. En outre, certaines comédies musicales ont aussi repris ses écrits ; comme Les Misérables et Notre-Dame de Paris. Notamment, cette dernière, a déjà été adaptée en français en rassemblant un casting composé de chanteurs qui se sont ensuite lancés en carrière solo comme Patrick Fiori, Garou, Hélène Ségara et Julie Zenatti. Le monde anglophone a aussi livré ses adaptations musicales, sur les planches, des œuvres du poète français.

Certains compositeurs ont aussi repris les textes (d'origine) de Victor pour les mettre en chansons.

C. Le patrimoine français

 Victor Hugo fait partie intégrante du paysage culturel et urbain de la France. En effet, ne serait-ce qu’en parcourant les rues d’une ville, un individu a de nombreuses chances de croiser une rue portant le nom de Victor Hugo ou un métro nommé de la même façon. Concernant la culture française, force est de constater que beaucoup de personnes ont étudié les textes de Victor Hugo lors de leur parcours scolaire. Au baccalauréat de français, l’auteur romantique revient d’ailleurs assez souvent à l’écrit et est systématiquement présent à l’oral.

D. Œuvres posthumes

 Les œuvres posthumes sont des ouvrages réalisés par un auteur mais non publiés de son vivant. Ce sont donc ses légataires qui gèrent la publication de tels écrits. Après la mort de Victor Hugo, les lecteurs pourront découvrir ses carnets de voyage ainsi que certaines notes, notamment philosophiques, recueillies dans Choses vues et Post-scriptum de ma vie.

E. L’universalité de l’œuvre

 Outre le fait que Victor Hugo est un pape de la littérature en France, on remarque le caractère universel de son œuvre. Universel dans le sens qu’elle peut toucher toutes sortes d’individus : de différents âges, différentes nationalités, différentes classes sociales. Et, cela, nous pouvons notamment le constater de par le nombre d’éditions différentes de ses écrits majeurs (notamment les éditions jeunes, raccourcies des Misérables) ainsi que leurs nombreuses traductions. Victor Hugo s'axe sur des thèmes susceptibles de toucher un très large public.

Conclusion

 De son Discours contre la misère aux Misérables, Victor Hugo a marqué son siècle (mais aussi ceux qui le suivirent) par son sens de la formule, son travail dantesque, sa modernité et son lyrisme. Parmi tous les textes qu’il a écrits, voici quelques citations que nous avons sélectionnées :

« Cette tête de l’homme du peuple, cultivez-la, défrichez-la, fécondez-la, éclairez-la, moralisez-la, utilisez-la, vous n’aurez pas besoin de la couper. » Claude Gueux.

« La vie n’est qu’une longue perte de tout ce qu’on aime », L’Homme qui rit.

« N’imitez rien ni personne. Un lion qui copie un lion devient un singe. », Tas de pierres.

« Ce qui d’abord est gloire à la fin est fardeau », La Légende des siècles.

« La moitié d’un ami, c’est la moitié d’un traître. », La Légende des siècles.

« Rêver, c’est le bonheur ; attendre, c’est la vie. », Les Feuilles d’automne.

LE PETIT + DANS TA COPIE

 Mentionner l’intérêt du fait d’adapter les œuvres de Victor Hugo afin de pointer le caractère universel de son écriture. 

POUR ALLER PLUS LOIN…

Regarder, observer et écouter les divers ouvrages dont nous avons parlé ci-dessus en mentionnant les adaptations des œuvres de Victor Hugo. 

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac L le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Nos infos récentes du Bac L

Communauté au top !

Vous devez être membre de digiSchool bac L

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?