Acceptez-vous de recevoir des notifications afin de bien préparer votre bac l ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui
Le Dadaïsme - Histoire de l'art

Le Dadaïsme - Histoire de l'art

Ce document est un résumé gratuit d'histoire de l'art sur le Dadaisme. Cette fiche vous permettra de réviser les grandes notions de ce courant artistique. N'hésitez pas à partager ce document avec vos camarades.

Le Dadaïsme - Histoire de l'art

Quiz de Spé Arts :

Quel est le matériau de prédilection utilisé par Kawamata ?

  • A.le fer
  • B.le plastique
  • C.la laine
  • D.le bois
Répondre aux 10 questions Voir tous les Quiz de Spé Arts

Le contenu du document

 

Introduction

La portée du mouvement dadaïste dépasse le simple cadre de la sphère artistique. C'est dans la contestation idéologique, philosophique, ou encore politique qu'on peut y trouver son fondement. Sans atteindre jusqu'à un pur nihilisme, le dadaïsme stigmatise entre autres les idéologies du positivisme, comme apologie de la raison dans la connaissance du monde, et du finalisme, comme présupposition d'un dessein ultime du monde. Le mouvement puise aussi son origine dans le traumatisme de la première guerre mondiale, symbole de la barbarie et de l'inanité des aspirations humaines.
Les représentants du mouvement aspirent à redonner leurs places à l'intuition, à la fantaisie, à l'irrationnel, bref à une forme de liberté créatrice et inventive. Initié principalement autour des écrivains et poètes Hugo Ball et Tristan Tzara, le dadaïsme va rapidement s'étendre à la pratique des arts plastiques, avec notamment Jean Arp et Marcel Janco. C'est à ceux-ci et à leurs acolytes que nous nous intéresserons ici.

 


1) Jean Arp

La peinture et la sculpture ont installé la renommée de Jean Arp. Son art préconise une grande liberté de la forme et des matériaux par lesquels l'édifier. Il a ainsi recourt aussi bien au plâtre et au marbre qu'à la broderie ou le collage, et ses représentations sont à la lisière de la figuration. Ses œuvres biomorphes sont à la fois la représentation d'une périclitassion des concepts par lesquels l'on prétend saisir la vie, que le fondement de la nécessaire relativité de ceux-ci.

 

2) Marcel Janco

La contribution de l'artiste d'origine roumaine, Marcel Janco, à l'œuvre Dada consiste principalement en la création de masques. Ces visages déformés ne sont sans rappeler une figuration des fameuses ''gueules cassées'', ces survivants de la seconde guerre mondiales aux visages meurtris, mais ils s'en dégagent aussi comme une sorte de mysticisme. Les masques de Janco, réunion d'esquisses de divers visages, semblent matérialiser une certaine névrose du genre humain, pris entre ses pulsions, ses tourments, et ses aspirations irraisonnées.

 

3) Marcel Duchamp

La grande complexité et le grand foisonnement de l'œuvre de Marcel Duchamp en font d'une certaine manière un artiste inclassable qui inspirera des mouvements artistiques aussi divers que le Pop art, l'art conceptuel ou encore l'Op art. Néanmoins de par ses affinités avec les plus éminents artistes du mouvement Dada, et de par sa propension à cultiver l'art de la dérision, il appartient tout aussi pleinement à la sphère du dadaïsme.
Ses ''ready-made'', objets manufacturés élevés au rang d'œuvre d'art, son ainsi une remise en question de la notion même d'art, de la virtuosité et de la substantialité qu'on lui associe. Ailleurs le titre même de son oeuvre, La mariée mise à nu par ses célibataires, même, amas de matériaux hétéroclites tels que des plaques de verre, des fils de plomb, de la poussière, rappelle le principe d'absurdité qui entoure le mouvement Dada.

 

4) Francis Picabia

Le peintre, graphiste et écrivain Francis Picabia, s'est fait le chantre de l'absurdité et de la dérision prônée par le dadaïsme. Picabia a manié l'esprit de la provocation, se présentant comme un anti-tout. Moquant tour à tour la bourgeoise contre laquelle s'érige les artistes de sa génération, et ses mêmes artistes offusqués par la bourgeoisie. Son portait de Cézanne, exposant un singe empaillé sur une toile, fait partie de ses multiples provocations faites à la morale bien pensante. Ultime provocation, Picabia finira même par se prononcer en faveur d'un anti-Picabia.
Mais Picabia savait aussi se montrer ne virtuose du pinceau, offrant des œuvres picturales d'un style assuré, il développa aussi à travers ses œuvres une profonde réflexion sur les rapports de l'homme et de la mécanique moderne. Le paradoxe de son œuvre, c'est que rejetant tout Picabia a finalement porté un regard sur tout.

 

5) Kurt Schwitters

L'art de Kurt Schwitters est essentiellement un art du collage. Rejetant la pratique des arts dits des Beaux-Arts, Schwitters va avoir recours à des résidus et débris d'objet divers. Il s'agissait pour lui d'intégrer les objets du quotidien à la pratique artistique traditionnelle. Car en effet si Schwitters a renoncé aux pratiques traditionnelles de l'art, il ne stigmatise par autant l'idéologie de celle-ci. Ainsi, avec un certain sens de la provocation, ce qu'il tend à construire avec ses déchets de la société moderne, c'est une sorte de nouvelle harmonie, d'inédite beauté.

 

6) Clément Pansaers

Bien qu'il se soit tout particulièrement illustré dans le domaine de la littérature, l'artiste Belge Clément Pansaers a également offert de nombreuses oeuvres Dada dans le domaine de sculpture, de la gravure et de la peinture notamment. Travaillant autour des notions de fantaisie et de hasard son œuvre demeure néanmoins d'une certaine rigueur, d'un sens aiguisé de l'analyse et d'une grande maitrise stylistiques, caractéristiques que l'on ne retrouve que dans peu d'œuvres des artistes du mouvement.

 

7) Man Ray

Essentiellement artiste photographe, Man Ray s'est aussi adonné à la pratique de divers autres arts tels que le cinéma et la peinture. Il fut l'un des principaux initiateurs du mouvement Dada aux États-Unis, mais sans véritable succès. C'est ainsi en Europe qu'il va trouver un écho favorable à sa pratique d'alors. Artiste du détournement des formes de l'art, il accorde autant d'importance aux arts traditionnels tels que la peinture, qu'à ceux de l'époque moderne. Son processus de création vise à une démythification de l'idée de l'art. Parmi ses œuvres à propension Dada citons New-York, assemblage de planches de bois dans un étau, qui n'est pas sans rappeler les ''ready-made'' de Duchamp, ou encore Transmutation, qui annonce déjà la pratique du collage que l'on retrouve dans l'art de Schwitters.

 

Conclusion

Mouvement né en 1916, le dadaïsme semblait déjà à son déclin au début des années 20. Fondé autour d'une idée de la dérision face aux croyances de brillantes destinées humaines, prétendant simplement accompagner l'imminente fin du monde, le mouvement Dada ne pouvait, en son acception radicale, perdurer.
Ces prises de position finirent par créer des tensions au sein du mouvement, notamment entre Tristan Tzara, d'obédience nihiliste, et l'écrivain et poète André Breton, qui aspirait plutôt à en faire une critique constructrice de la société de l'époque, et qui finirait par se tourner vers le surréalisme. Le mouvement Dada avait vécu.
Pourtant quelques années plus tard il allait donner lieu à ce que certains critiques d'art appelèrent ainsi le néo-dadaïsme.

 

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Les avis sur ce document

dedi1
20/20

Je vais l'utiliser pour réviser, ça me paraît très complet !

par - le 11/04/2015
gourcuff
20/20

J'étais absent pendant le cours sur le dadaisme, merci pour ce post !

par - le 13/11/2013

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac L le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Chaque semaine recevez des conseils de révisions de la part de votre
coach bac !

Recevoir

Nos infos récentes du Bac L

Communauté au top !

Révise ton BAC
Contenus en illimité

Inscription gratuite

Accès gratuit pour préparer le bac !

Vous devez être membre de digiSchool bac L

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?