Bac L 2020 : les sujets probables pour l'épreuve de littérature

Bac L 2020 : les sujets probables pour l'épreuve de littérature

Le bac 2020 approche à grands pas. Pour t’aider à prioriser tes révisions, nous avons demandé à nos professeurs de dresser leur liste de sujets probables pour l’épreuve de littérature du bac L 2020. Retrouve ci-dessous les pronostics pour l’épreuve de litté. Pour rappel les deux oeuvres au programme sont Hernani de Victor Hugo et La Princesse de Montpensier de Mme de La Fayette.

24 janvier 2020 | digiSchool Bac L | 0 avis

Bac L 2020 : les sujets probables pour l'épreuve de littérature

En plus des pronostics que tu retrouveras ci-dessous, notre professeur te partage plus bas dans l’article ses meilleurs conseils pour t’aider à réussir ton épreuve de littérature, pour le bac littéraire 2020 : attentes du correcteur, notions incontournables, conseils de méthodologie et de préparation avant l’épreuve.

Sujets probables en littérature (bac 2020)

  • Sujet chaud (60%) : La Princesse de Montpensier, Madame de La Fayette.
  • Sujet tiède (40%) : Hernani, Victor Hugo.

Concernant Hernani, quels thèmes auraient le plus de chances de tomber ?

On peut attendre un sujet sur l’un des personnages du quatuor amoureux (Hernani, don Carlos, doña Sol, don Ruy Gomez) ou un sujet sur une scène précise (la scène d’exposition, le dénouement, le monologue de don Carlos) ainsi qu’un sujet permettant d’articuler le drame romantique et la bataille d’Hernani.

Concernant La Princesse de Montpensier, quels thèmes auraient le plus de chances de tomber ?

On peut attendre un sujet autour de la condition féminine mais aussi les thèmes de l’amour et de la guerre.

On peut aussi penser à un sujet permettant d’expliquer la lecture moderne de la nouvelle de Mme de Lafayette proposée par Bertrand Tavernier.

Comment avez-vous sélectionné les sujets annoncés comme probables ?

Les sujets probables ont été sélectionnés par rapport aux sujets tombés les années passées.


Par exemple, le thème de la jeunesse ayant été proposé aux candidats en 2019, il me semble plus probable d’attendre un sujet sur un personnage ou sur une scène incontournable dans Hernani.


Les sujets probables prennent également en compte les enjeux indispensables de chaque œuvre, par exemple, la transposition d’une nouvelle historique en une adaptation cinématographique, en ce qui concerne La Princesse de Montpensier.

Quelles sont les notions incontournables à connaître en littérature?

En ce qui concerne l’épreuve de littérature, la maîtrise du contexte est incontournable. Il est nécessaire de savoir situer chaque œuvre dans son contexte (historique, culturel, littéraire). Il faut comprendre dans quelle société un écrivain, un réalisateur, a pu créer une œuvre.

Les notions d’histoire littéraire sont ensuite indispensables : on ne peut pas étudier Hernani si on ne comprend pas les principes défendus par les romantiques dans le drame, tout comme on ne peut pas comprendre La Princesse de Montpensier si on ne s’intéresse pas au passage du roman héroïque et galant à la nouvelle historique. La définition d’une adaptation cinématographique est elle aussi incontournable en ce qui concerne le film de Tavernier.


Pour étudier chaque œuvre, il est nécessaire de connaître les outils d’analyse propres à chaque forme. Ainsi, en ce qui concerne Hernani, il faut connaître le lexique de l’analyse dramaturgique (monologue, didascalie, costumes, tirade…) ainsi que la versification puisqu’il s’agit d’un drame en alexandrins. Pour la nouvelle de Madame de Lafayette, le lexique propre au récit est incontournable (narrateur, point de vue, discours rapportés…). Et enfin, pour l’adaptation de Tavernier, les notions filmiques doivent être connues (plan, séquence, angle de prise de vue, voix off, zoom…).

Comment bien préparer son épreuve ?

Pour bien préparer l’épreuve de littérature, je te conseille tout d’abord de bien connaître les œuvres : ne


pas hésiter à les relire, à les revoir. Chaque relecture te permettra d’affiner ta compréhension de l’œuvre.


Cette préparation doit donc s’inscrire dans la durée : il ne faut pas attendre le dernier moment pour réviser tes cours.


L’épreuve de littérature est également une course contre la montre : seulement deux heures pour répondre à deux questions. Un entraînement régulier à l’écrit te permettra d’apprendre à mieux gérer ton temps afin de rendre une copie complète le jour de l’épreuve. Je te propose de chronométrer chaque étape :

  • 5 minutes : compréhension et analyse du sujet
  • 10 minutes : élaboration d’un plan (en deux ou trois parties organisées en sous-parties)
  • 5 minutes : rédaction de l’introduction
  • 15 minutes : rédaction de la première partie (10 minutes si le plan est en 3 parties)
  • 15 minutes : rédaction de la deuxième partie (10 minutes si le plan est en 3 parties)
  • 5 minutes : conclusion
  • 5 minutes : relecture

Comment gagner des points faciles en litté ?

Voici quelques conseils pour gagner des points en littérature : des connaissances précises seront valorisées et notamment l’emploi d’un lexique rigoureux (par exemple, ne pas confondre genre et registre, tirade et monologue…).


Les lectures cursives bien reliées au sujet te permettront également de gagner des points (par exemple, la connaissance d’un autre drame romantique de Victor Hugo comme Le Roi s’amuse ou Marion de Lorme ; la connaissance d’un drame romantique écrit par un contemporain comme Anthony de Dumas ; les préfaces de Victor Hugo, par exemple les principes de la préface de Cromwell ; les autres œuvres de Madame de Lafayette – La Princesse de Clèves, Histoire de la comtesse de Tende).


Les références précises aux œuvres seront valorisées, par exemple les citations.


La maîtrise de la langue est également valorisée : travaille ton expression !

Quelles sont les erreurs fréquentes des élèves ?

La principale erreur est le hors sujet. Pour cela, il faut bien comprendre les enjeux de chaque question en analysant le sujet dans l’introduction. Pour éviter le hors sujet, vérifie si chaque paragraphe, chaque transition, la conclusion, reprennent bien les mots-clés du sujet.


Tu as suivi des cours sur chaque œuvre et tu vas peut-être tomber sur un sujet qui te rappellera un sujet que vous avez traité dans l’année. L’erreur serait de reproduire un corrigé ou de réciter un cours. Le correcteur évalue ta capacité à proposer une réflexion structurée, nuancée et argumentée sur l’œuvre à partir d’un sujet donné. Des exemples précis et analysés illustrant les arguments proposés sont attendus.


Dans les copies de littérature, les erreurs peuvent aussi porter sur le contexte (par exemple, il est faux d’affirmer que le drame romantique naît avec Hernani). Une scène, un personnage peuvent être mal interprétés ou mal situés dans l’œuvre (par exemple, le mariage des époux Montpensier est longuement filmé dans l’adaptation alors que cette scène n’est pas décrite dans la nouvelle). Les erreurs peuvent également porter sur le lexique (par exemple, confondre roman et nouvelle historique, zoom et gros plan…).


Enfin, les élèves ont tendance à simplifier l’histoire littéraire (par exemple, 1830 ne marque pas l’avènement du romantisme).


Attention à l’orthographe des noms propres ! N’oublie pas les « s » pour Mézières et Chabannes, par exemple.

Quels sont vos conseils de méthodo ?

Le premier conseil méthodologique concerne l’analyse des sujets. Il est nécessaire, avant de se lancer dans la rédaction, de bien comprendre les enjeux de chaque sujet. Pour cela, je  t’invite à passer 5 minutes au brouillon pour définir les mots-clés du sujet et questionner celui-ci, autrement dit, le problématiser.


Les deux questions porteront sur deux aspects d’une œuvre : tes deux introductions doivent donc être bien distinctes, ne te répète pas.


La copie doit être organisée : chaque partie (introduction/développement/conclusion) doit être clairement identifiée. N’oublie pas de sauter des lignes et de faire des alinéas. Plus la copie sera claire et structurée, plus le correcteur suivra ton raisonnement. Ne néglige pas les sous-parties et pense aux transitions !


On attend de toi une maîtrise et une lecture interprétative de chaque œuvre : les références aux œuvres devront donc être précises.


La conclusion est la dernière impression d’une copie : n’hésite pas à mobiliser tes connaissances dans une ouverture précise et en lien avec le sujet proposé.


Enfin, le dernier conseil de méthodologie concerne la relecture de ta copie : elle te permettra de corriger des erreurs de langue (orthographe, syntaxe) et de souligner les titres des œuvres.

Comment bien préparer / optimiser ses révisions ?

Révise tout d’abord les domaines d’étude associés à chaque œuvre : « Littérature et langages de l’image » pour La Princesse de Montpensier et « Lire-écrire-publier » pour Hernani. Le sujet sera nécessairement en lien avec les domaines d’étude présentés dans le Bulletin officiel. N’hésite pas à le consulter régulièrement.


Pour organiser au mieux tes révisions, je te conseille de réviser une œuvre après l’autre. Tu peux tenir un carnet dans lequel tu pourras faire un résumé de chaque œuvre, dresser un portrait de chaque personnage, relever des citations à apprendre par cœur,  analyser des scènes clés. À la fin de ce carnet, tu peux noter des repères historiques, des définitions. Ce carnet peut être manuscrit, tapuscrit ou audio (demande-toi si tu as plutôt une mémoire visuelle ou auditive). De la même façon, n’hésite pas à avoir recours à des livres audio, grâce auxquels tu pourras écouter les œuvres étudiées !

Donne ton avis !

Vous devez être membre de digiSchool bac L

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?