Épreuve écrite de Littérature au Bac L

Épreuve écrite de Littérature au Bac L

En fin de terminale, les candidats de filière littéraire devront affronter l’épreuve de littérature !

9 janvier 2017 | digiSchool Bac L | 0 avis

Épreuve écrite de Littérature au Bac L

Epreuve redoutée des élèves, c’est aussi une épreuve méconnue : par exemple, on pense souvent, à tort, qu’il s’agit de faire des “mini-dissertations”, plus que des réponses argumentées. De même, le programme de littérature, qui change tous les ans, en effraie plus d’un : pour réussir, l’élève doit non seulement apprendre son cours, mais aussi développer une véritable relation avec les oeuvres étudiées.

Pourtant, c’est finalement l’une des épreuves les plus accessibles à tous les candidats, puisqu’on demande avant tout de développer un rapport avec un nombre restreint de textes.

CARACTERISTIQUES DE L’EPREUVE DE LITTERATURE AU BAC L

COEFFICIENT ET DUREE DE L’EPREUVE DE LITTÉRATURE

L’épreuve de littérature, réservée aux élèves de L, a un coefficient 4 : si elle est donc moins importante que d’autres épreuves du bac (comme la philosophie, au coefficient 8), il est pourtant hors de question de faire l’impasse sur une note si importante !

L’épreuve de littérature ne dure que deux heures : c’est un temps très court, deux fois moins long que celui réservé à l’épreuve anticipée de français en première. Le candidat devra donc être efficace pour répondre au mieux à ce qui lui est demandé !

PROGRAMME DE L’EPREUVE DE LITTÉRATURE

Le programme de l’épreuve de littérature a pour particularité d’évoluer chaque année.

En effet, généralement, deux oeuvres, tout à fait différentes l’une de l’autre, sont au programme.

Ces oeuvres sont étudiées dans le cadre de deux domaines d’études (ou objets d’étude) différents, qu’il vous faudra connaître (par exemple “Lire, écrire, publier“, ou encore “Littérature et langages de l’image“).

FORME DE L’EPREUVE DE LITTÉRATURE

Le sujet de l’épreuve de Littérature proposé prend la forme de deux questions, portant sur l’une des deux oeuvres au programme. En aucun cas il ne porte sur les oeuvres recommandées en lecture complémentaire !

La première question, généralement notée sur huit points, porte sur un aspect précis de l’oeuvre (ou des oeuvres) étudiée(s). Cet aspect de l’oeuvre peut être une image développée dans l’oeuvre, un thème, un aspect technique, mais aussi un passage en particulier, un personnage en particulier…

La deuxième question, généralement notée sur douze points, porte quant à elle sur la globalité de l’oeuvre étudiée. Cette question amène le candidat à s’interroger sur la totalité de l’oeuvre, sa cohérence interne, son fonctionnement général ; éventuellement, cette question peut aussi inviter le candidat à mettre en relation l’oeuvre étudiée avec une autre oeuvre, avec un mouvement littéraire ou artistique, avec des intertextes, etc.

Le sujet peut s’appuyer sur un document théorique, ou iconographique, pour élargir la réflexion du candidat.

Les deux questions peuvent être traitées dans l’ordre que vous voulez. Il est généralement conseillé de commencer par la deuxième question, qui rapporte plus de points !

MODALITES DE L’EPREUVE DE LITTÉRATURE

Le jour de l’épreuve, le candidat ne dispose pas des oeuvres étudiées. Ainsi, il doit avoir mémorisé auparavant les citations sur lesquelles il appuiera sa réponse !

RÉUSSIR L’ÉPREUVE DE LITTÉRATURE AU BAC L

LE TRAVAIL AU BROUILLON

Bien qu’indispensable, le travail au brouillon doit être limité, en raison de la durée réduite de l’épreuve.

Commencez par rassembler au brouillon vos idées de réponses à la première question.
Vous ébaucherez ensuite un plan, qui n’a pas besoin d’être très détaillé.

Rédigez ensuite entièrement, au brouillon, votre introduction et votre conclusion (qui sont, comme vous le savez, les moments clé de votre copie !)

L’introduction, plus courte que celle de la dissertation, doit entrer rapidement dans le vif du sujet. Vous pouvez éventuellement proposer une problématique ; bien que ce ne soit pas obligatoire. Annoncez sommairement vos axes d’étude, ou n’annoncez pas votre plan (vous veillerez dans ce cas à rendre la structure de votre devoir évidente).

LA REDACTION

Le moment de la rédaction peut parfois être stressant, dans le cas d’une épreuve aussi courte…

Suivez votre plan, et recopiez l’introduction et la conclusion préalablement préparées au brouillon.

Enoncez clairement votre axe de lecture dans la première ligne correspondant à une partie. Illustrez ensuite cette idée de différents arguments, chacun illustré d’un exemple, qui doivent se déployer dans des sous-parties.

En bref, rédigez ce que le jury vous demande : une réponse argumentée !

ET SURTOUT…

N’oubliez pas de traiter les deux questions. De trop nombreux candidats se laissent emporter lors de leur réponse à la première question, au risque de ne pas traiter la deuxième : c’est se priver, d’office, de la moitié des points, et risquer de ne pas obtenir la moyenne… Dommage !

COMMENT FAIRE UNE BONNE COPIE DE LITTERATURE

AVANT L’EPREUVE…

L’épreuve de littérature, très courte, demande une connaissance précise et approfondie du programme.

Aussi, elle se prépare bien en amont  : vous devez connaître les oeuvres au programme sur le bout des doigts. Une seule lecture (ou un seul visionnage dans le cas d’un film au programme) ne suffira pas : vous devez fréquenter les oeuvres le plus possible au cours de l’année.

Les candidats se destinant aux études littéraires auront peut-être envie de jeter un coup d’oeil aux ouvrages théoriques se rapportant aux oeuvres du programme, et de multiplier les lectures complémentaires.

En effet, si vous avez des facilités de lecture, pourquoi ne pas aborder d’autres oeuvres du même auteur ?

Cela vous permettra de connaître les problématiques abordées plus en profondeur.

PENDANT L’EPREUVE…

Ne vous attardez pas sur des points de détails ; évoquez l’oeuvre dans sa globalité.

Témoignez d’une connaissance précise et profonde des oeuvres, en les citant régulièrement, de manière juste et pertinente.

LA NOTATION DU JURY S’EFFECTUE SUR DIFFERENTS CRITERES

– La connaissance des oeuvres et de la perspective d’étude définie par le programme

– L’aptitude à prendre en compte des problématiques

– La clarté, la pertinence et la cohérence des propos

– La mise en oeuvre de savoirs littéraires et culturels

– La justesse et la correction de l’expression

(Source ; BO)

QUALITE DE REDACTION

Il s’agit d’une copie de littérature, rédigée dans le cadre d’un baccalauréat littéraire : votre niveau d’expression est donc un point crucial. Le candidat doit s’exprimer de manière correcte et précise.

De plus, vous éviterez évidemment les fautes d’orthographe et autres erreurs de grammaire et de conjugaison…

Vous devez vous exprimer de manière cohérente. Les arguments doivent s’enchaîner de manière logique, et être appuyés d’exemples et de citations tirés des oeuvres.

Enfin, vous veillerez à proposer une copie agréable à lire : pas de ratures, pas trop de blanco… Veillez également à aérer votre copie, à passer des lignes et à laisser des alinéas lorsque c’est nécessaire.

Ainsi, bien que votre copie soit rédigée directement au propre, et même si la durée de l’épreuve est très courte, vous consacrerez dix minutes de relecture attentive à votre copie.

CONCLUSION

Loin d’être inabordable, l’épreuve de littérature devrait être l’étape la plus accessible à tous les candidats au baccalauréat littéraire ! En effet, elle requiert avant toute chose de la préparation et de l’investissement personnel au cours de l’année.

Donne ton avis !

Veuillez répondre à la question suivante :


Chaque semaine recevez des conseils de révisions de la part de votre
coach bac !

Recevoir
Communauté au top !

Révise ton BAC
Contenus en illimité

Inscription gratuite

Accès gratuit pour préparer le bac !

Vous devez être membre de digiSchool bac L

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?