Réforme du Bac L : plus de rattrapages ?

Réforme du Bac L : plus de rattrapages ?

DigiSchool Bac L vous informe des dernières actualités sur les réformes du baccalauréat. Ces réformes liées au remaniement de l’examen Napoléonien font encore et toujours l’objet de débats et d’interrogations multiples.

8 janvier 2018 | digiSchool Bac L | 0 avis

Réforme du Bac L : plus de rattrapages ?

Pourquoi un tel remaniement ?

Jugé trop cher et en perte de valeurs, le Baccalauréat semble n’être devenu qu’un simple tremplin vers les études supérieures. Forcé de le constater, c’est ce que le Ministre de l’Éducation Nationale cherche à corriger par le biais d’une modernisation de l’examen.

Le bac L d’ici l’horizon 2021

Depuis l’élection d’Emmanuel Macron à la tête du gouvernement, le ministre de l’Éducation Nationale exprime sa volonté de repenser l’examen du Baccalauréat. En effet, on soulève de nombreuses interrogations lorsqu’il s’agit de renouveler l’examen du Baccalauréat.

  • “Faut-il laisser plus de place au contrôle continu ?”
  • “Est-il réellement nécessaire de conserver les oraux de rattrapages du Bac L ?”
  • “Comment peut-on revaloriser l’examen du Baccalauréat Littéraire ?”

Les questions sont nombreuses concernant la refonte de ce diplôme National emblématique. Le souhait de l’Éducation Nationale serait de développer, d’ici 2021, un Baccalauréat qualifié de plus valorisant, plus adapté au parcours de chacun des élèves afin de propulser leur entrée dans le Supérieur.

Une éventuelle suppression des rattrapages du Bac L

Aujourd’hui, si la moyenne des notes d’un candidat à l’examen est comprise entre 8 et 10  sur 20, celui bénéficie d’épreuves orales de rattrapage, lui permettant de rattraper deux matières parmi les épreuves écrites obligatoires du bac. Les notes ainsi obtenues à chacune de ces épreuves seront donc substituées à celles qu’il aura obtenu précédemment, lui donnant une seconde chance d’augmenter sa moyenne pour atteindre la note de 10 sur 20 et enfin obtenir ce diplôme synonyme de passage aux étude supérieures.

Selon le journal Le Figaro, l’hypothèse la plus probable aujourd’hui concernant le remaniement de l’examen, serait que les épreuves de rattrapage à l’oral soient abandonnées pour laisser place à une plus large prise en compte du contrôle continu dans l’obtention du Baccalauréat. Cette suppression se justifierait notamment par la difficulté d’organiser de telles épreuves. Il semble évident que pour mettre en place ces épreuves de rattrapages, la mobilisation d’établissements et de professeurs durant le mois de juillet est conséquente et ne s’adapterait plus à la nouvelle formule du bac, davantage axée sur le contrôle continu, de manière à accroître également les connaissances et compétences des élèves pour leur poursuite d’étude dans le supérieur.

Un compte rendus sera disponible début Février et digiSchool vous en tiendra informé, ne vous en faite pas ! ;)

Donne ton avis !

Vous devez être membre de digiSchool bac L

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?